Histoire

Histoire du Drei Mohren d’Augsbourg

L’histoire du Drei Mohren, en allemand « les Trois Nègres », commence en réaltié avec quatre voyageurs. Il s’agirait de moines d’Abyssinie en route vers le sud, et dont le voyage était promis à une issue funeste...
Voici la légende : En 1495, sur une image de la ville, on pouvait aussi voir représentés des voyageurs à la peau sombre. Les moines d’Abyssinie, au nombre de quatre, furent à cette époque longtemps hébergés par l’aubergiste Minner. Un hiver rigoureux les contraignit à un voyage de retour précipité vers le sud, au cours duquel l’un d’eux trouva la mort. L’aubergiste Minner reprit les trois survivants dans son auberge et les aida à surmonter l’hiver. Avant leur départ, au printemps suivant, il fit peindre leur portrait et l’accrocha en guise d’enseigne.

En 1722, l’aubergiste Andreas Wahl acheta la maison et en fit une auberge féodale, qui fut plus tard surnommée « auberge des princes », et reçut une clientèle prestigieuse.

1730    Frédéric-Guillaume II de Prusse
1756    Giacomo Casanova
1763    Wolfgang Amadeus Mozart
1790    Johann Wolfgang von Goethe
1792    L’Empereur François II et l’Archiduc Joseph

Autour de 1790, l’aubergiste Anton Carl Singer d’Innsbruck fait l’acquisition de l’hôtel. À partir de 1804, l’hôtelier Johann Georg Deuringer assure aux Drei Mohren une célebrité mondiale, tant par sa liste d’hôtes que pour le soin qu’il apporte à sa cave. La carte des vins de Deuringer était un véritable mémento des grands crus. retrouvé au XXème siècle dans le grenier, le livre d’hôtes de Deuringer, épais de quelque 500 pages, garde la mémoire des visites royales :

1805    Napoléon et Joséphine
1808    Maximilen 1er de Bavière
1815    l’Archiduc Ferdinand
1825    l’infante d’Espagne Maria Luisa Charlotte
1836    Othon 1er de Grèce
1838    Le Tsar Nicolas 1er
1841    Louis 1er de Bavière et son épouse, la reine Thérèse de Bavière

Suite à la Révolution Française, à partir de 1800 et particulièrement à partir de la seconde moitié du XIXème siècle, les temps changent pour Augsbourg et pour l’hôtel. La ville devient une métropole industrielle, et l’hôtel accueille les marchands de tous pays. En 1874, le neveu de Johann Georg Deuringer vend le bâtiment à une société par actions, et l’hôtel devient un palace. Dans les années qui suivent, l’hôtel change souvent de propriétaire.

En 1878, il est la propriété de l’industriel Ludwig August Riedinger.  Finalement, le 27 février 1929, il devient la propriété de la Drei Mohren AG.
L’hôtel est durement touché lors du bombardement d’Augsbourg, dans la nuit du 25 au 26 février 1944. Il prend feu ; l’incendie durera deux jours. Seule la façade résiste aux dommages. De l’aménagement luxueux de l’hôtel, il ne reste que les tapis et les peintures préalablement mis en lieu sûr.

En 1847, la Drei Mohren AG prend des mesures pour faire rebâtir l’hôtel à son emplacement d’origine. En 1954, le plan définitif est achevé ; les travaux en eux-mêmes commencent le 1er février 1955, et, le 29 juillet 1955, on fête l’achèvement du gros œuvre. L’hôtel ouvre moins d’un an plus tard, le 26 mai 1956.

À partir de 1979, l’hôtel est géré par la Steigenbeger Hotels AG. Un accord de franchise a été signé le 1er janvier 2013 entre la Drei Mohren AG et la Steigenberger Hotels AG. La Drei Mohren AG est toujours propriétaire et employeur, et lance, en 2011, la rénovation complète du bâtiment ainsi que la restauration de l’impessionnante collection d’œuvres d’art, partie intégrante de l’idée même des « Drei Mohren ».

Steigenberger Drei Mohren, Augsbourg – Histoire de l’hôtel